Actualités
28 Mar 2019

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE AU TRAVAIL (SST)

0 Comment

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE AU TRAVAIL (SST)

N'hésitez pas à nous contacter !

sst 300x195 - FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE AU TRAVAIL (SST)

Le sauveteur secouriste du travail (SST) est une personne ayant passé la formation sauveteur secouriste au travail (SST), donc il est capable de porter secours à ses collègues, ou de signaler les risques auxquels ils sont exposés. L’intérêt de la pratique des gestes de secours dépasse largement le cadre du travail, il s’agit aussi d’enjeux de santé publique.

Les formations sauveteur secouriste au travail (SST) permettent de distiller un discours de prévention auprès d’un public exerçant pour majorité des métiers à risques. L’intégration aux programmes de formation d’une large séquence consacrée à la prévention distingue le sauvetage secourisme du travail des autres dispositifs de premiers secours existants et marque ainsi sa plus-value.

Le Maroc dispose d’un arsenal juridique et réglementaire  en matière de SST qui prouve l’existence d’une prise de conscience en ce qui concerne la notion de risque professionnel et technologique.

Le Code du travail Marocain  rend obligatoire la présence d’un membre du personnel ayant suivis obligatoirement  la formation sauveteur secouriste au travail SST et reçu l’instruction nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence, dans chaque atelier où sont effectués des travaux dangereux et sur chaque chantier occupant 20 personnes au moins pendant plus de 15 jours où sont effectués des travaux dangereux . Il vaut mieux disposer de plusieurs sauveteurs-secouristes du travail SST, surtout dans les lieux où les risques d’accident sont les plus élevés et les plus graves.

1.Formation SST : Devenir formateur SST et maintenir ses compétences

salarie sauveteur secouriste travail 2014 006 053 300x199 - FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE AU TRAVAIL (SST)

Au sein de son entreprise ou d’un organisme de formation , le formateur en sauvetage secourisme du travail (SST) forme les salariés au SST en assurant la formation sauveteur secouriste au travail. Cette formation de formateur est aujourd’hui essentiellement dispensée par des organismes de formation habilités.

Le sauveteur secouriste du travail qui souhaite devenir formateur SST doit avoir validé des compétences de base en prévention des risques professionnels soit  par une autoformation en ligne qui permet d’acquérir des bases en prévention des risques « formation  proposée par lINRS » ou  une formation en face à face « Compétences de base en prévention » dispensée les organismes de formation habilités.

La  formation sauveteur secouriste au travail (SST)  est  une formation ouverte à tout salarié titulaire d’un certificat de sauveteur secouriste du travail valide et désireux de devenir formateur SST. La formation sauveteur secouriste au travail (SST)  s’adresse donc à des salariés qui ne sont pas forcément formateurs.

La  formation SST donne les compétences et la reconnaissance pour former : au sein de sa propre entreprise, des salariés futurs sauveteurs secouristes du travail ou dans le cadre de son organisme de formation, des salariés extérieurs. Le développement de la  formation sauveteur secouriste au travail doit permettre de former à terme un plus grand nombre de salariés. Elle porte sur 2 domaines de compétences :

  • La capacité à accompagner l’entreprise dans son projet de formation SST (en particulier en développant la démarche de prévention des risques professionnels abordée),
  • Des capacités pédagogiques et techniques à transmettre à des salariés les compétences du SST.

2.Formation SST: Conduite à tenir

La conduite à tenir par le sauveteur secouriste du travail, face à une situation d’accident, est définie globalement dans le Plan d’intervention et plus précisément, action par action, dans le présent document.

Le Plan d’intervention représente, sous la forme d’un logigramme, l’enchaînement des différentes actions à mettre en œuvre dans une situation d’accident. Ces actions sont représentées par des pictogrammes, facilement identifiables et permettant une meilleure mémorisation de l’ensemble. Ce plan est construit, d’une part, en suivant la chronologie de l’action et, d’autre part, en allant du plus urgent au moins urgent et du plus grave au moins grave.

Toutes formations sauveteur secouriste au travail  (SST) informent que  la conduite à tenir est toujours basée sur les mêmes quatre grandes actions :

  • PROTEGER: Cette séquence met en évidence la similitude des compétences attendues, aussi bien en matière de « protection » (intervention sur une situation d’accident du travail) qu’en matière de « prévention » des accidents du travail ou des maladies professionnelles de la part des SST. Elle doit permettre la translation de la formation sauveteur secouriste au travail  à l’action « protéger » vers l’action « prévenir ».

La mise en application de cette démarche est continue tout au long de la formation et plus particulièrement dans l’exploitation des situations d’accident simulé. Pour ce faire, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de reconnaître, sans s’exposer lui-même, les dangers persistants qui menacent ou menaceraient la victime de l’accident et les autres personnes exposées.

  • EXAMINER : Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur-secouriste du travail doit être capable : d’examiner la victime et mettre en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir. Reconnaître, suivant un ordre déterminé, la présence d’un ou plusieurs des signes indiquant que la vie de la victime est menacée. est-ce que la victime : saigne abondamment ? s’étouffe ? répond aux questions et se plaint ? respire ?

Le sauveteur secouriste au travail doit  pouvoir associer aux signes décelés les résultats à atteindre. Dans le cas où il y a manifestation de plusieurs signes, il doit  définir l’ordre de priorité des résultats à atteindre.

Le sauveteur secouriste au travail doit alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise, définir les différents éléments du message d’alerte qui permettront aux secours appelés d’organiser leur intervention, Identifier, en fonction de l’organisation de l’entreprise, qui alerter et dans quel ordre. Il doit aussi être capable de Choisir, parmi les personnes présentes et selon des critères prédéfinis, celle qui est la plus apte pour déclencher l’alerte. Définir aussi  en fonction de la présence ou non de témoin et de l’état de la victime, le moment le plus opportun pour transmettre le message d’alerte, donner à la personne choisie les consignes et les informations pertinentes pour assurer une transmission efficace du message d’alerte et  organiser l’accès des secours sur les lieux de l’accident, le plus près possible de la victime.

  • FAIRE ALERTER : Cette séquence  met en évidence la similitude des compétences attendues de la part des SST, aussi bien en matière d’alerte des secours en cas d’accident du travail qu’en matière de transmission de l’information dans l’entreprise concernant les observations qu’il aurait pu faire en matière d’identification des dangers et /ou les actions qu’il aurait pu mettre en œuvre, dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques en matière de prévention. Elle doit permettre le glissement de la formation à l’action « FAIRE ALERTER » vers l’action « INFORMER ». La mise en application de cette démarche est continue tout au long de la formation sauveteur-secouriste au travail   et plus particulièrement dans l’exploitation des mises en situation d’accident simulé.
  • SECOURIR : Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur-secouriste du travail doit être capable d’effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la victime, déterminer l’action à effectuer pour obtenir le résultat à atteindre, que l’on a déduit de l’examen préalable. Il doit aussi être capable de  mettre en œuvre l’action choisie en se référant à la technique préconisée, vérifier, par observation de la victime, l’atteinte et la persistance du résultat attendu et l’apparition de nouveaux signes indiquant que la vie de la victime est menacée, jusqu’à sa prise en charge par les secours spécialisés.

Selon la nature de l’accident, le nombre de victimes ou l’état de la victime et le nombre de personnes présentes sur les lieux, l’ordre et le contenu de ces actions peuvent changer.

3.Formation SST : évaluation et recyclage des SST

SST

Les critères d’évaluation utilisés pour la  validation des SST sont ceux définis par l’INRS, dans le référentiel de formation des Sauveteurs Secouristes du Travail. Ils sont transcrits dans un document national nommé « Fiche individuelle de suivi et d’évaluation du SST » et utilisés lors de chaque formation.

A l’issue de cette évaluation, un Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail sera délivré au candidat qui a participé à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation favorable. Dans le cas où le candidat ne peut mettre en œuvre, pour des raisons d’aptitudes physiques, l’ensemble des compétences attendues de la part d’un SST, il se verra délivrer une attestation de suivi de la formation.

Le recyclage a pour but de maintenir les compétences du SST, définies dans le référentiel de formation, à un niveau au moins équivalent voir supérieur à celui de sa formation sauveteur secouriste au travail  initiale. D’une façon générale, il doit comprendre : une évaluation à partir d’accident du travail simulé permettant de repérer les écarts par rapport au comportement attendu du SST. Si la formation s’adresse à un groupe de plus de 10 personnes, la durée de cette formation est majorée d’une demi-heure par personne supplémentaire. A partir de 15 participants, la session est dédoublée et 2 formateurs sont nécessaires.

Une  partie consacrée à la révision des gestes d’urgence, une partie consacrée à l’actualisation de la formation : aux risques de l’entreprise ou de l’établissement, aux modifications du programme. La durée préconisée pour un recyclage est de 4 heures pour un groupe de 10 personnes. Elle peut varier en fonction du nombre de participants et des changements apportés par  l’INRS au contenu de la formation. Le premier recyclage doit avoir lieu dans les 12 mois qui suivent la formation sauveteur secouriste au travail  initiale. Après le premier recyclage, la périodicité des suivants est fixée à 24 mois. Toutefois, il appartient à l’entreprise qui le souhaite de mettre en place un recyclage plus fréquent.

Vous pouvez soit:
- Nous appeler directement,
- Nous envoyer un email,
- Ou demander à être recontacté à l'heure qui vous convient !

A PROPOS de NPM

« Le Cabinet New Performance Management est le fruit d’une longue expérience professionnelle au sein de grands groupes Internationaux, d’un profond attachement aux valeurs de travail en entreprise, d’amitié et de performance. 

Nous conseillons et accompagnons les entreprises et les particuliers dans leur développement et mettons quotidiennement en œuvre des moyens humains et un savoir-faire à la hauteur des ambitions de nos clients. 

Notre approche ciblée et qualitative nous permet de bénéficier d’une place de premier plan dans certains domaines comme l’ingénierie de  la sécurité incendie, les études Environnementales, le conseil QSE, le Coaching, l’intelligence relationnelle au sein des équipes et la formation continue et certifiante. 

New Performance Management, c’est avant tout un savoir-faire et un esprit d’équipe dont les enjeux sont la satisfaction de nos clients et l’épanouissement professionnel des équipes au Travail.

Notre valeur ajoutée : « un challenge au quotidien, des liens de confiance solides, un service sur mesure et l’utilisation des derniers outils du conseil pour des processus que nous souhaitons toujours plus performant. ».

consultants et formateurs expérimentés

Nos consultants et nos formateurs sont tous certifiés et sont des ingénieurs de Grandes Ecoles, avec plus de 16 d’expériences professionnelles dans des multinationales et des PME.

Ils nous ont fait

Prenez connaissance de vos obligations en sst

Pour Télécharger le décret sur les exigences réglementaires en Sécurité incendie au Maroc   !

décret sécurité incendie au Maroc - FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE AU TRAVAIL (SST)
[top]
About the Author