Actualités
19 Sep 2019

L’Empreinte carbone

0 Comment

L’Empreinte carbone

N'hésitez pas à nous contacter !

1.Qu’est-ce que l’Empreinte Carbone?

l’Empreinte Carbone

L’empreinte carbone est une mesure estimant la contribution totale d’une unité (que ce soit une activité, une entreprise, un pays) au réchauffement climatique. L’empreinte carbone n’inclut pas seulement l’impact du carbone sur le climat, mais aussi l’impact de tous les autres Gaz à Effets de Serres (GES). Il est question d’empreinte carbone parce qu’on convertit l’effet de chaque GES en équivalent de dioxyde de carbone (CO2), le principal GES émis.

L’empreinte carbone représente aussi  la quantité de gaz à effet de serre (GES) induite par la demande finale intérieure d’un pays (consommation des ménages, administrations publiques, organismes à but non lucratifs, investissement), que ces biens ou services soient produits sur le territoire national ou importés.

Les différents gaz à effet de serre ont chacun un potentiel de réchauffement planétaire (PRP) différent calculé par rapport au réchauffement provoqué par le CO2 sur une certaine période de temps, habituellement 100 ans. Deux facteurs influencent le potentiel de réchauffement planétaire d’un GES, soit sa capacité d’absorption d’énergie et la durée pendant laquelle il reste dans l’atmosphère.

L’empreinte carbone est donc constituée :

  • Des émissions directes de GES des ménages (principalement liées à la combustion des carburants des véhicules particuliers et la combustion d’énergies fossiles pour le chauffage des logements) ;
  • Des émissions de GES issues de la production intérieure de biens et de services destinée à la demande intérieure (c’est-à-dire hors exportations) ;
  • Des émissions de GES associées aux biens et services importés, pour les consommations intermédiaires des entreprises ou pour usage final des ménages.

2.Les Gaz à Effet de Serre :

p267 300x169 - L’Empreinte carbone

L’effet de serre est un phénomène naturel provoquant une élévation de la température à la surface de notre planète. Indispensable à notre survie, ce fragile équilibre est menacé. Les activités humaines affectent la composition chimique de l’atmosphère et entraînent l’apparition d’un effet de serre additionnel, responsable en grande partie du changement climatique actuel.

Les Gaz à Effet de Serre (GES) sont des substances gazeuses qui ont la capacité de retenir la chaleur dans l’atmosphère. Cet effet de serre est amplifié par les émissions liées aux activités humaines et il est responsable du changement climatique. Les principaux gaz émis sont :

  • La vapeur d’eau est responsable à elle seule de la grande majorité de l’effet de serre naturel. Elle a également un effet de rétroaction important sur le changement climatique : lorsque la température augmente, l’évaporation augmente et la quantité de vapeur d’eau relâchée dans l’atmosphère aussi, accélérant encore le réchauffement.
  • Le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l’oxyde nitreux (N2O), les hydrofluorocarbures (HFC), les perfluorocarbures  (PFC), ou encore l’hexafluorure de soufre (SF6).

3.Calcule de l’Empreinte Carbone :

Déterminer l’empreinte carbone d’un produit ou d’un service équivaut à quantifier la somme des Gaz à Effet de Serre associés aux différentes étapes du cycle de vie du produit ou du service. Ainsi, pour un produit, il sera pris en considération l’ensemble des GES nécessaires à chacune des étapes depuis l’extraction des matières premières en passant par le transport, la pré-production, la production, la distribution, l’utilisation et la gestion du produit en fin de vie.

Plusieurs méthodes d’estimation de l’empreinte carbone existent selon l’entité pour laquelle on la calcule  (pays, région, organisation, secteur économique, produit, etc.). Celles-ci s’appuient soit sur des informations techniques de production (analyse de cycle de vie des produits), des données d’activités combinées à des facteurs d’émissions (type Bilan carbone) ou des statistiques de nature macroéconomique.

Pour la France, comme exemple, l’empreinte carbone du pays est estimée par le SOeS avec une méthode de calcul qui s’appuie sur la combinaison de données de la comptabilité nationale et des émissions atmosphériques par activité économique. La méthode tient compte de l’origine (pays ou groupes de pays) des importations et de leur contenu carbone. L’empreinte tient également compte des Gaz à Effet de Serre associés à l’acheminement des différents produits importés.

Les avantages de la détermination de l’empreinte carbone se traduisent en :

  • La détermination des possibilités de réduction de des émissions de Gaz à Effet de Serre dans la chaîne de production.
  • La détermination des opportunités de diminution des coûts énergétiques et, s’il y a lieu, optimiser l’efficacité énergétique de ses installations.
  • La Consolidation de l’image de marque d’un produit envers les performances environnementales.

 Mise à profit les programmes gouvernementaux disponibles à la réduction de GES

4. l’empreinte carbone de l’entreprise

l’empreinte carbone

L’empreinte carbone d’une entreprise ou d’une organisation est calculée à travers les émissions directes et indirectes de l’activité. Les émissions directes sont le résultat des activités gérées par les entreprises ou les organisations ; les émissions indirectes résultent de tout ce qui est en amont (fournisseurs) ou en aval (clients) des activités de l’entreprise ou de l’organisation.

Calculer l’empreinte carbonique permet d’identifier toutes les sources d’émissions de CO2 et de préconiser des solutions alternatives de transports, de sources énergétiques ou de consommation. Des organisations proposent des systèmes de compensation carbone : c’est « un mécanisme de financement par lequel une personne physique ou morale substitue partiellement ou totalement une réduction à la source de ses propres émissions en achetant auprès d’un tiers une quantité équivalente de crédits carbone » selon l’ADEME. Le principe est d’investir dans différents projets, dédiés aux énergies renouvelables ou à la lutte contre les gaz à effet de serre. Ces projets peuvent être locaux ou situés dans des pays en voie de développement.

Vous pouvez soit:
- Nous appeler directement,
- Nous envoyer un email,
- Ou demander à être recontacté à l'heure qui vous convient !

A PROPOS de NPM

« Le Cabinet New Performance Management est le fruit d’une longue expérience professionnelle au sein de grands groupes Internationaux, d’un profond attachement aux valeurs de travail en entreprise, d’amitié et de performance. 

Nous conseillons et accompagnons les entreprises et les particuliers dans leur développement et mettons quotidiennement en œuvre des moyens humains et un savoir-faire à la hauteur des ambitions de nos clients. 

Notre approche ciblée et qualitative nous permet de bénéficier d’une place de premier plan dans certains domaines comme l’ingénierie de  la sécurité incendie, les études Environnementales, le conseil QSE, le Coaching, l’intelligence relationnelle au sein des équipes et la formation continue et certifiante. 

New Performance Management, c’est avant tout un savoir-faire et un esprit d’équipe dont les enjeux sont la satisfaction de nos clients et l’épanouissement professionnel des équipes au Travail.

Notre valeur ajoutée : « un challenge au quotidien, des liens de confiance solides, un service sur mesure et l’utilisation des derniers outils du conseil pour des processus que nous souhaitons toujours plus performant. ».

consultants et formateurs expérimentés

Nos consultants et nos formateurs sont tous certifiés et sont des ingénieurs de Grandes Ecoles, avec plus de 16 d’expériences professionnelles dans des multinationales et des PME.

Ils nous ont fait

Prenez connaissance de vos obligations en sst

Pour Télécharger le décret sur les exigences réglementaires en Sécurité incendie au Maroc   !

décret sécurité incendie au Maroc - L’Empreinte carbone
[top]
About the Author