Actualités
07 Mar 2020

LES TRAVAUX A POINT CHAUD OU FLAMME NUE

0 Comment

LES TRAVAUX A POINT CHAUD OU FLAMME NUE

N'hésitez pas à nous contacter !

Font partie des travaux dits à point chaud, les travaux tel le soudage, le brasage, l’oxycoupage, le décapage de peinture, le dégivrage au chalumeau ou ceux générant des étincelles tel le meulage, le découpage ou l’ébarbage. Un pourcentage important des incendies  ont pour origine des travaux par points chauds, avec des conséquences qui peuvent être catastrophiques ! Et pourtant, les risques liés à ces opérations sont souvent sous-estimés… Le risque est omniprésent et il est indispensable de disposer d’un bon niveau de protection contre l’incendie

1.Définition :

travaux à chaud

Un Travail par Point Chaud est défini comme toute activité qui utilise des flammes nues ou génère de la chaleur et/ou des étincelles capables de provoquer des incendies ou explosions. Les Travaux par Points Chauds comprennent par exemple : la soudure, la découpe, le meulage, le brasage tendre, le brasage dur, les travaux de toiture au chalumeau, etc. Les Travaux par Points Chauds peuvent aussi inclure les travaux sur des équipements électriques dans des zones classées par rapport aux risques d’inflammabilité ou d’explosion. Cette liste n’est pas exhaustive mais devrait servir à illustrer le type d’activité qui constitue un Travail par Point Chaud.

Le Travail par Point Chaud continue à être une des principales causes d’incendies dans les implantations industrielles et commerciales. Les travaux impliquant un travail par points chauds devraient être évités lorsqu’une alternative plus sécuritaire est disponible. Comme exemples, des plaques d’acier peuvent êtres boulonnes plutôt que soudes, un découpage peut se faire avec scie manuel plutôt qu’au chalumeau. En tout temps, considérer la possibilité de faire ce genre de travaux à l’extérieur, loin d’opérations critiques ou de matières combustibles.

 Si un Travail par Point Chaud doit être conduit en dehors d’une zone sûre dédiée aux activités de Travaux par Points Chauds, il devrait être correctement géré en utilisant une Procédure de Travail par Point Chaud. Des Permis de Feu doivent être exigés, le cas échéant, pour toute personne sur le site, que ce soit un employé ou un entrepreneur.

2.Description des risques :

travaux à flamme

Toutes les branches d’activité sont potentiellement concernées, même si les travaux par points chauds sont le plus régulièrement réalisés dans l’industrie. Ces travaux sont à l’origine de nombreux incendies déclenchés pendant ou après la réalisation des travaux.

Les incendies sont causés soit directement par une flamme ou par un arc électrique   (qui peut atteindre une température de l’ordre de 10 000°C), soit indirectement par projection d’étincelles ou de gouttelettes de métal en fusion. Celles-ci peuvent être projetées sur une distance de 10 m et occasionner un feu couvant qui passera souvent inaperçu des soudeurs et qui pourra évoluer en une combustion à flamme vive après une période de plusieurs heures.

En raison des risques d’explosion, les travaux à point chaud sont particulièrement dangereux :

  • Dans les zones où sont stockés des gaz et des liquides inflammables ou dans des zones où sont émises des vapeurs inflammables,
  • Sur des réservoirs et tuyauteries contenant ou ayant contenu des liquides ou gaz inflammables,
  • Dans les zones où sont stockés ou produits des poussières, copeaux, rognures, fibres et fils. Le risque d’une explosion de poussière est d’autant plus grand que la granulométrie est faible et la siccité élevée.

Les travaux génèrent des projections incandescentes ou de la chaleur, qui peuvent enflammer des matières combustibles situées à proximité du lieu d’intervention.

3.La prévention : une étape clé

Des instructions spécifiques contraignantes (par ex. pour le soudage) sont à remettre aux employés et au personnel externe si des travaux par point chaud doivent être réalisés dans une entreprise. Les travaux par point chaud ne peuvent être réalisés que par du personnel sûr et qualifié. Les risques d’incendie sont dans tous les cas à examiner par le donneur d’ordre et par l’exécutant avant le début des travaux. Les mesures techniques et organisationnelles suivantes sont à prendre avant, pendant et après les travaux par point chaud:

1)Avant les travaux :

  • Permis de feu: Les travaux par point chaud ne doivent débuter qu’après délivrance d’une autorisation écrite précisant le lieu de travail, l’emplacement de la soudure, la durée de validité de l’autorisation ainsi que les mesures techniques et organisationnelles à prendre. La durée de validité de l’autorisation ne devrait pas dépasser une journée.
  • Vérification des postes de soudure (n’utiliser que des câbles et tuyaux en parfait état).
  • Éloigner de la zone à risque toute substance explosible ou inflammable telle que papier, bois ou poussière. Les corps inflammables ne pouvant être déplacés, comme par exemple des éléments de construction en bois, doivent être protégés de la chaleur ou contre la projection de particules incandescentes ou en fusion au moyen d’éléments non combustibles et isolants. Les tôles en acier ne sont pas adaptées pour l’isolation thermique (bon conducteur de chaleur). Les distances de protection nécessaires sont à respecter.
  • S’assurer de l’absence de risque d’incendie dans les pièces, sols, plafonds et murs adjacents. Si nécessaire, couvrir ou boucher les fentes, entailles et corps creux au moyen de matériaux non inflammables.
  • Un moyen d’extinction approprié comme par ex. un extincteur, un poste incendie ou un seau-pompe doit être disponible à tout moment.
  • Des mesures de protection spécifiques sont à mettre en œuvre dans les zones à risque d’explosion

2)Pendant les travaux :

  • Selon l’importance du risque d’incendie les travaux doivent être surveillés par une deuxième personne équipée d’un moyen d’extinction approprié et, si nécessaire, d’un instrument de mesure (détecteur de gaz).

3)Après les travaux:

  • Vérifier l’absence de fumée et d’escarbilles.
  • Si un feu couvant est possible, il sera nécessaire d’organiser des contrôles réguliers après les travaux (convenir de l’intervalle et de la responsabilité de ces contrôles).

Vous pouvez soit:
- Nous appeler directement,
- Nous envoyer un email,
- Ou demander à être recontacté à l'heure qui vous convient !

A PROPOS de NPM

« Le Cabinet New Performance Management est le fruit d’une longue expérience professionnelle au sein de grands groupes Internationaux, d’un profond attachement aux valeurs de travail en entreprise, d’amitié et de performance. 

Nous conseillons et accompagnons les entreprises et les particuliers dans leur développement et mettons quotidiennement en œuvre des moyens humains et un savoir-faire à la hauteur des ambitions de nos clients. 

Notre approche ciblée et qualitative nous permet de bénéficier d’une place de premier plan dans certains domaines comme l’ingénierie de  la sécurité incendie, les études Environnementales, le conseil QSE, le Coaching, l’intelligence relationnelle au sein des équipes et la formation continue et certifiante. 

New Performance Management, c’est avant tout un savoir-faire et un esprit d’équipe dont les enjeux sont la satisfaction de nos clients et l’épanouissement professionnel des équipes au Travail.

Notre valeur ajoutée : « un challenge au quotidien, des liens de confiance solides, un service sur mesure et l’utilisation des derniers outils du conseil pour des processus que nous souhaitons toujours plus performant. ».

consultants et formateurs expérimentés

Nos consultants et nos formateurs sont tous certifiés et sont des ingénieurs de Grandes Ecoles, avec plus de 16 d’expériences professionnelles dans des multinationales et des PME.

Ils nous ont fait

[top]
About the Author