Actualités
15 Juin 2020

LA DISTANCIATION SOCIALE AU TRAVAIL

0 Comment

LA DISTANCIATION SOCIALE AU TRAVAIL

N'hésitez pas à nous contacter !

Les mesures publiques pour limiter la propagation d’une pandémie imposent une cascade de mesures aux entreprises. Pour les entreprises qui souhaitent garantir la continuité de leurs activités, il est donc crucial d’appliquer de manière opérationnelle et efficace les règles de distanciation sociale au travail.

1.La distanciation sociale :

la distanciation sociale

La distanciation sociale, notion empruntée à la dramaturgie, constitue un processus dans lequel devrait s’inscrire tout professionnel de l’action sociale dont la mission repose sur la création de liens avec l’autre. Cette posture lui permet notamment de comprendre et de gérer les écarts entre ses propres représentations et celles de la personne qu’il accompagne. Cette recherche d’équilibre relationnel et émotionnel » apparaît comme un préalable indispensable à une aide efficace basée sur la confiance, l’écoute et la compréhension de l’autre.

La Distanciation sociale est le nom donné à une série d’actions ou de mesures destinées à limiter ou contrôler l’infection afin d’arrêter ou de ralentir la propagation d’une maladie contagieuse. L’objectif est de réduire les possibilités de contact entre les personnes qui ont été infectées et les autres, et ainsi de minimiser la propagation de la maladie. Elle est efficace dans le cas d’infections qui se transmettent par gouttelettes (toux, éternuement, nez qui coule).  La distanciation sociale est une des approches indiquées, en plus des mesures d’hygiène telle que le nettoyage des mains et des lieux.

La distanciation sociale est un moyen d’empêcher les individus d’interagir assez étroitement ou fréquemment. Les écoles et autres lieux de rassemblement tels que les cinémas peuvent fermer, les événements sportifs et les cérémonies religieuses peuvent être annulés. S’il apparaît que l’application des mesures de distanciation sociale n’est pas possible pour certaines activités, il est envisageable de les suspendre temporairement afin de préserver de cette manière d’autres activités ou processus plus essentiels pour lesquels la distanciation sociale est possible. La situation doit être clarifiée comme suit : maintien complet des activités, suspension partielle des activités ou fermeture.

2. L’environnement du travail :

la distanciation sociale

Dans le cas des secteurs cruciaux et des services essentiels, la distanciation sociale au travail devient une obligation de moyens ; pour les autres activités, il s’agit d’une obligation de résultat.

  • Obligation de moyens: l’entreprise doit tout mettre en œuvre pour respecter les règles, mais ne peut être sanctionnée ni fermée si cet objectif n’est pas atteint.
  • Obligation de résultat: l’entreprise doit respecter les règles à la lettre, et si l’objectif n’est pas atteint, elle recevra un avertissement et/ou une amende, qui seront éventuellement suivis d’une fermeture.

L’hygiène joue aussi un rôle plus important. Ce qui implique que les mesures d’hygiène doivent être appliqués rigoureusement. Par exemple une souris et clavier installés sur un ordinateur ne peuvent plus être utilisés par plusieurs personnes. Il est également nécessaire de prévoir de la lotion alcoolique et des lingettes pour chaque poste de travail recevant plusieurs personnes. Chaque entreprise doit prendre ses propres mesures.

Il est recommandé aux entreprises de fonder leur approche sur une analyse des risques qui présente le risque, l’évaluation du risque et les mesures prises par activité/situation. Il est possible de se baser sur l’analyse des risques existante menée dans le cadre de la sécurité, de la santé et du bien-être au travail. La situation doit être clarifiée comme suit : maintien complet des activités, suspension partielle des activités ou fermeture.

3.Mise en place la distanciation physique au travail :

Pour instaurer une distanciation sociale efficace au travail, le défi de chaque entreprise va être d’éviter les contacts physiques entre les salariés, et donc l’affluence et la concentration du personnel en un même endroit. Pour aider les employeurs à préparer leurs dispositifs, il est préconisé de mettre en place des règles sanitaires et précise ce qu’il faut entendre par distanciation physique.

–        Modifier ses comportements entre collègues et sa circulation dans l’entreprise

Le quotidien professionnel doit être impacté, notamment dans les rapports avec les collègues. Dans quelle mesure ?  Par exemple, le matin, il faut oublier l’accolade avec son collègue préféré ou la bise avec son voisin de bureau. Les recommandations sont claires : ne pas se serrer les mains ou embrasser ses collègues. Et cela vaut aussi pour les clients ou prestataires. On se salue, mais de loin. À la pause-café, les règles de la distanciation sociale doivent aussi s’appliquer. Il faut respecter une distance physique d’au moins 1 mètre ou plus lors de la queue à la machine à café et pas rester trop longtemps dans le local prévu à cet effet pour le boire, au risque de créer un embouteillage.

–        Des open Spaces et salles de réunion moins remplie :

Respecter un nombre maximal de personnes simultanément admises dans un espace ouvert est le grand défi que doivent relever les entreprises. Adeptes des open Spaces depuis plusieurs années pour gagner de l’espace, ces dernières vont devoir modifier l’agencement des bureaux et recloisonner quand cela est possible. 

–        Horaires décalées et télétravail pendant les mois à venir :

La présence physique ponctuelle ou périodique des cadres, lorsqu’elle est nécessaire, doit être organisée de façon à être étalée pour limiter le nombre de salariés rejoignant simultanément l’entreprise. La pratique des horaires décalées est une option qui peut être mise en place. Elle aurait le double effet d’éviter l’engorgement dans les transports en commun et de respecter la distanciation sociale. Le télétravail doit être mis en place chaque fois que possible et doit être le mode de travail privilégié dans l’entreprise.

Vous pouvez soit:
- Nous appeler directement,
- Nous envoyer un email,
- Ou demander à être recontacté à l'heure qui vous convient !

A PROPOS de NPM

« Le Cabinet New Performance Management est le fruit d’une longue expérience professionnelle au sein de grands groupes Internationaux, d’un profond attachement aux valeurs de travail en entreprise, d’amitié et de performance. 

Nous conseillons et accompagnons les entreprises et les particuliers dans leur développement et mettons quotidiennement en œuvre des moyens humains et un savoir-faire à la hauteur des ambitions de nos clients. 

Notre approche ciblée et qualitative nous permet de bénéficier d’une place de premier plan dans certains domaines comme l’ingénierie de  la sécurité incendie, les études Environnementales, le conseil QSE, le Coaching, l’intelligence relationnelle au sein des équipes et la formation continue et certifiante. 

New Performance Management, c’est avant tout un savoir-faire et un esprit d’équipe dont les enjeux sont la satisfaction de nos clients et l’épanouissement professionnel des équipes au Travail.

Notre valeur ajoutée : « un challenge au quotidien, des liens de confiance solides, un service sur mesure et l’utilisation des derniers outils du conseil pour des processus que nous souhaitons toujours plus performant. ».

consultants et formateurs expérimentés

Nos consultants et nos formateurs sont tous certifiés et sont des ingénieurs de Grandes Ecoles, avec plus de 16 d’expériences professionnelles dans des multinationales et des PME.

Ils nous ont fait

[top]
About the Author